Abha et Aboli III, ANTOINE MELLADO - T.O.E. Art Market
T.O.E. Art Market supports artists and galleries all over the world. Discover the artworks

Abha et Aboli III, ANTOINE MELLADO - T.O.E. Art Market

T.O.E. Art Market, the new online marketplace to buy and sell art, find the original paintings, fine art photographs, and drawings such as a museum of modern art and contemporary art. T.O.E. Art Market will allow you to enter directly into the modern art and contemporary art market through a vast worldwide network of Artists, Buyers, Art Lovers, Art Advisors, Art Dealers, and Galleries. T.O.E Art Market is the best place to see artworks and art for sale online.

Original Art for sale | Painting

ANTOINE MELLADO
Spain

Represented by: SKY GALLERY ART S
Views: 26

Contact the gallery




Shipped from BARCELONA, Spain
Shipping costs: 200 € international



Packaged in cardboard box

Make an offer

Abha et Aboli III
Acrílico sobre madera
cm 60x60
Share

About the artwork
Abha et Aboli étaient deux sœurs jumelles qui vivaient dans le lointain royaume de Zéphyr.C’était le lieu le plus beau qui puisse exister sur terre. Les habitants de ce minuscule royaume cultivaient des fleurs et plantaient des arbres magnifiques. Les parcs et les jardins étaient un enchantement pour l’œil du promeneur.De chaque coin de verdure ,jaillissaient des fleurs aux teintes étonnantes et éclatantes .C’était un lieu magique, serein, paisible. Seuls ,les oiseaux, troublaient par leur chant cette tranquillité. Les gens y vivaient très heureux ,occupés à cultiver leur jardin. Jamais il n'y avait de querelles. Le roi de Zéphyr veillait sur le bonheur de ses sujets. Abha et Aboli étaient nées au mois de mai. A leur naissance, Maya ,la déesse se pencha sur leur berceau et les dota l'une et l'autre d'une grande beauté. Elles avaient un teint de lys , une chevelure d'ébène .Elles étaient si semblables qu’on ne pouvait les différencier. Elles portaient des robes aux couleurs chatoyantes, paraient leur chevelure de perles et de rubans.Leur élégance ravissait les gens qui les côtoyaient. Aboli aimait les fleurs ,son magnifique jardin n'avait aucun secret pour elle. Tous les jours elle se promenait dans ce lieu paradisiaque et parlait à ses plantes. Curieusement, le jardin tout entier s'animait et l'on pouvait entendre un murmure d'abord très doux qui peu à peu s’amplifiait jusqu'à devenir très puissant .On aurait dit le chant de la terre. Le lieu tout entier bruissait d'une clameur enivrante et Aboli étreignait les arbres . Abha de son côté ,adorait la musique. Lorsqu'elle jouait un air de flûte ou frappait son tambourin,tout autour d’elle n’était que silence , les oiseaux n'osaient interrompre la musicienne et la mélodie enchantée allait se perdre dans les profondeurs du monde. Abha et Aboli aimaient beaucoup la compagnie de Kishor . Ce jeune garçon avait étudié la musique et la poésie. Il était fin ,sensible et les deux sœurs se disputaient sa présence . Il était gracieux , beau comme ces princes ,héros des contes qu'Ambuja la gouvernante leur racontait. Aboli s'émerveillait lorsque le jeune homme de sa voix douce et captivante lui lisait des poèmes venus du fond des âges.Elle écoutait de longs moments, émue, bouleversée par les vers qu’elle entendait. Abha se laissait charmer par les mélodies traditionnelles jouées par Kishor sur son hautbois. Très vite,une rivalité s'installa entre les deux sœurs. L'une et l'autre voulait ravir le cœur de l’aimé. Celui-ci, troublé par la beauté des deux sœurs,ne savait pas laquelle choisir. Quand il côtoyait Abha il voyait Aboli et lorsqu'il retrouvait Aboli , il croyait voir la délicieuse Abha . Il les aimait toutes les deux d'un amour fort et sincère. Kishor s'aperçut qu'il était l'objet de la discorde entre Abha et Aboli . Il ne voulait pas briser l’entente entre les deux jeunes femmes. Comment allait-il s'y prendre pour éviter ce drame? Après des nuits et des nuits sans sommeil ,il prit la décision de se rendre au temple . Lorsque Kishor arriva dans le lieu saint , il se laissa bercer par les psalmodies très douces chantées par les fidèles et l'odeur de l'encens lui permit de retrouver le calme dont il avait besoin . Il se dirigea lentement vers la statue de la déesse Anugraha . Elle seule, pouvait l’aider dans sa décision. Il murmura les prières et resta de longues heures à écouter ce qui lui semblait être la voix divine d' Anugraha. « Va Kishor , tu ne peux aimer ces deux femmes, notre religion n'accepte pas que tu puisses épouser Abha et Aboli. Il te faut quitter Zéphyr et disparaître pour toujours. » Une émotion très forte secoua alors le jeune homme. Il se mit à pleurer et se laissa submerger par son chagrin. Au bout d'un très long moment , il s’apaisa et quitta le temple . Quand il arriva chez lui , il prit quelques affaires et disparut à jamais dans le sentier profond qui traversait la forêt.

About the artist
Quelques mots sur ma démarche. Elle est celle d'un peintre qui a découvert la peinture, il y a une vingtaine d’années comme un moyen fort, puissant d'expression. C'est au contact d'un environnement totalement différent du mien (celui de l'île de Mayotte) que soudain, j'ai eu envie de transcrire, de traduire par la couleur, l'immédiateté de mes sensations. Cet univers haut en couleur a été le déclencheur fort de ma pratique picturale. C'est ainsi qu'a commencé pour moi, la longue et passionnante aventure avec la peinture. Des rencontres intéressantes ont jalonné mon parcours. J’ai travaillé dans des groupes de recherche avec des peintres de métier, talentueux qui excellaient dans le travail à l'huile ou à l'aquarelle. Ils m'ont encouragé à continuer mon exploration. Mon cheminement de créateur est toujours difficile, souvent laborieux, besogneux. Il faut sans cesse nourrir son imaginaire sans plagier ce qu'ont fait les maîtres. Ma découverte empirique des médiums dits traditionnels comme: l'aquarelle, les pastels, l'huile, le fusain, la gouache, ou l'acrylique, m'a conduit naturellement à réinvestir dans mes productions des techniques mixtes. A la suite d'un stage, j'ai eu la chance de découvrir la magie des collages. A partir de ce moment mon travail s'est totalement modifié. Je me définis humblement comme un coloriste. Il faut que la couleur jaillisse, explose dans mon tableau. Je mets au service de ma démarche tout ce que peut apporter un médium. J'élabore un projet qui me sert de guide : un croquis, un dessin, un texte.Il s'agit d'une matrice assez précise. Cependant, ces pochades, ces croquis, ces textes ne m'empêchent pas de sortir du projet initial et de me laisser ensuite guider par ma création. Les hasards, les éléments fortuits, les "accidents" de parcours ont une importance capitale pour moi. Il m'est parfois difficile de considérer une de mes productions comme définitive. Site : htt// : drouot cotation Livegalerie honfleur Maison des Artistes MA09608 Parcours Artistique: 1996-2000: Ile de Mayotte, nombreuses expositions collectives au Vice Rectorat, au CDDP et à la maison des Livres -Mamoudzou. 2000-2008: Ile de la Réunion, travail en atelier sans exposition. 2008-2010: Adhésion à un collectif de peintres qui se nomme Zartis la Réunion. 2008: Exposition collective au Tampon. Octobre 2009- -:Exposition à la Ganfa de Nantes dans la catégorie Outre Mer; Diplôme d'honneur du salon GANFA. Octobre 2009-: Création d'un collectif de peintres et ouverture de la Galerie Stella au sein du Musée Stella. Exposition permanente. Autour de la galerie, nombreux événementiels: -La créolité, -Histoires de femmes, -Festival de "cannes"(hommage aux travailleurs de la canne à sucre, -Fête de la musique. -Vente de tableaux au profit d'Amnesty International. Décembre 2009: Exposition à la mairie de Saint Pierre sur l'hommage à l'esclave. Avril 2010: Exposition...
More gallery’s works